Venez dans une école pas comme les autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ah, enfin la nuit [Ryuuji Yoshii]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorelei Arvel
Humain(e)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 75
Âge : 26
Race : Humaaaaaaaine
Age [IRL] : 14 ans
The Girl with no name
Date d'inscription : 08/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Ah, enfin la nuit [Ryuuji Yoshii]   Jeu 9 Juil - 0:56

La nuit. Enfin. Lorelei sourit. Elle poussa sur ses bras et ses chaussettes blanches touchèrent le sol en parquet de son dortoir. Elle regarda par la fenêtre, en face, s’étira en baillant discrètement et, sur la pointe des pieds, se passa un coup de brosse dans les cheveux, enfila un poncho, et prit ses chaussures à la main, se rendant à l’extérieur des dortoirs. Personne. Elle longea le couloir à pas de loup, puis, toujours aussi discrète qu’un chat, se glissa dehors. Elle huma l’air frais de la nuit, puis le respira à pleins poumons. Une fois qu’elle sentit les graviers de la cour sous ses pieds, elle enfila ses ballerines, et courut, toujours en ne faisant pas de bruit, jusqu’aux sous-sols. S’il y avait quelque chose d’intéressant, c’était surement ici. Ca faisait film d’horreur. Elle frémit en songeant à l’Exorciste et descendit les escaliers de bitume froid, passant sa main sur les murs râpeux. Elle sourit, et arrivée en bas des escaliers, elle avança, sans but précis. Elle leva les yeux vers le ciel et contempla les lumières diaphanes. Pourquoi être allumées à cette heure de la nuit. Elle sourit. Elle saurait le secret de cette école. Soudain, absorbée par ses réflexions, elle heurta quelqu'un. Elle tomba à terre. Quand elle ouvrit les yeux, deux secondes plus tard, les mains écorchées et la jupe surement très sale, elle regarda devant elle. C’était un jeune homme. Avec un style bizarre. Oshare ? Elle ne savait pas trop. Il avait l’air…surpris. Elle le regarda, interrogative et lança un petit :

-Heu…Gomen !

Elle afficha un grand sourire, comme pour excuser le fait qu’elle se trouve dans les sous sols à cette heure là. Mais enfin bon, c’était un élève. Il n’allait pas la dénoncer. Normalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dead_forum.web-prg.org
Ryuuji Yoshii

avatar

Masculin
Nombre de messages : 102
Âge : 22
Race : Métamorphe
Age [IRL] : 18 ans

Date d'inscription : 04/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Ah, enfin la nuit [Ryuuji Yoshii]   Ven 17 Juil - 13:27


    Ryuuji regarda son réveil. 22h30. Il venait de sonner pour lui annoncer qu'il pouvait vagabonder à sa guise dans le pensionnat. Pourquoi pas, après tout, il voulait découvrire. Il se leva donc, partit se doucher, et tout ce qui allait avec - dont s'habiller -, après quoi il se maquilla en vitesse et sortit. Aidé par l'excitation de découvrir un nouvel endroit, le jeune métamorphe était sur le point de sautiller pour se déplacer. Il n'y pouvait rien s'il pouvait ressembler à un gamin de cinq ans lui.
    Finalement, le nippon - qui venait d'emprunter un escalier qui descendait - arriva aux sous-sols, qu'il décida s'explorer aussi. Enfin, si on peut appeler ça explorer.
    Au bout de cinq minutes, se rendant compte qu'il s'était perdu, Ryuuji se mit à crier à l'aide, seulement personne ne semblait avoir eut la même idée que lui - c'est à dire visiter les sous-sols - cette nuit-là. Se faisant déjà des films où tout allait pour le pire pour lui, le métamorphe se laissa tomber au sol dans un soupir qui lui servait de complainte, après quoi il se recroquevilla sur lui-même.
    A ce moment-là, il fût sûrement rattrapé par la fatigue - dût au fait qu'il avait du mal à dormir en pleine journée - puisqu'il eut comme un blanc entre quand il s'était recroquevillé et quand il entendit un bruit bizarre. Le nippon ouvrit les yeux, et aperçut une jeune fille... par terre. Le bruit bizarre devait être dut au fait qu'elle était peut-être tombée. Après le
    "Gomen" qu'elle sortit, il fallut quelques secondes à Ryuuji pour comprendre ce qu'il se passait, après quoi il se précipita vers elle.

  • Eh, ça va ? Tu t'es pas fait trop mal ? Ah mais t'as les mains écorchées ! T'es sûre que ça va ? Désolé de t'avoir fait tomber !

    Ryuuji avait sortit toutes ces phrases à la suite, et rapidement - peut-être même trop -, et il était possible que la fille n'ait pas pût tout suivre, car le métamorphe avait continué à sortir un grand nombre de phrases du même genre, tout aussi vite.
    Bien sûr, il ne se doutait pas que c'était une humaine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ah, enfin la nuit [Ryuuji Yoshii]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» la nuit tout les chats sont gris (PV felyndiira) (SUJET TERMINÉ)
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Le chasseur est la proie du prédateur | Nuit d'Orage|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty School :: *L'établissement* :: 
Les sous-sols
-
Sauter vers: