Venez dans une école pas comme les autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A la recherche du chat [PV Zero]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: A la recherche du chat [PV Zero]   Mar 14 Juil - 22:52

      « Neko, neko ! »
      [Minou, minou !]


    Qu’est-ce que faisait Aki dans les sous-sols, vous me demanderez. Eh bien figurez-vous qu’elle avait vu un chat se faufiler par ici et elle aimait les chats, oh oui ! Alors elle voulait simplement le rattraper, pensant qu’il allait se perdre, s’il continuait à avancer dans des endroits aussi sombres. Elle n’avait, par contre, pas imaginé une seule seconde que le chat avait un sens de l’orientation supérieur au sien et qu’il n’aurait aucun mal à quitter les lieux si tel était ce qu’il souhaitait. Elle, par contre, aurait un peu plus de mal à y parvenir, pour la simple et bonne raison qu’elle était totalement nulle en ce qu’il fallait se sortir d’une situation comme celle-ci. Elle savait parfaitement se mettre dans le pétrin mais pour s’en extirper … bonne chance !

      « Allez viens vite, petit ! Viens me voir, on va sortir tous les deux de cet endroit lugubre, viens ! »


    Bah, disons qu’elle avait plus peur que le chat, apparemment. Sa voix tremblait, vibrait sans qu’elle ne puisse la contenir, la contrôler un tant soit peu. Elle s’en voulut sur le coup d’être aussi faible mais passa outre lorsqu’un bruit sonore se fit entendre, faisant vibrer les lieux d’une manière très peu rassurante. Du coup, elle ne pensa plus du tout au petit chat, juste à sortir de là et le plus vite possible ! Elle tressaillit, il lui semblait entre des murmures, des bruits de vent ou d’autre chose un peu partout, jusqu’à entendre des voix. Sans doute hallucinait-elle mais elles avaient l’air tellement réel que ça lui en fichait des frissons !

      « Euh … Il y a quelqu’un ? Dites … Arrêtez ça, c’est flippant ! »


    [Bon, j'me suis pas foulée, hein xD Désolée ! Bah si tu réponds plus long, on ralongera, ne t'en fais pas =P]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zero Kimura
Mort-vivant
avatar

Nombre de messages : 25
Âge : 27
Age [IRL] : beuh

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Mer 15 Juil - 0:58

    Ce que faisait Aki dans les sous-sols? Ah mais ça, c'était son problème, pas le notre. Du côté du garçon qui se trouvait déjà dans le sombre couloir humide principal, c'était une toute autre paire de manche cependant. La raison de sa présence? Il n'en savait rien... c'était l'envie d'explorer, très certainement. Le syndrome "peur" était inhibé chez lui depuis quelques centaines d'années maintenant, Zero faisait son petit tour du proprio tranquillement, à son rythme, c'est-à-dire trèèèès tranquillement, en rasant les murs, en trébuchant sur les objets au sol et en faisant pas mal de bruit, en fait. xD
    Le pauvre petit ne se rendait même pas compte qu'il était aussi peu discret en avançant, mais c'était ça de trainer les pieds mes amis. Il ne manquait plus qu'il porte des bandelettes sur tout le corps et c'aurait été parfait pour l'image du mort-vivant qu'on rencontre dans un endroit maudit. Mais non, à la place de ça, on avait droit à un charmant garçon complètement étourdi qui peinait à mettre un pied devant l'autre correctement. Si c'était pas mignon tout plein? <3

    Alors qu'il s'apprêtait à tourner à un angle, Shû fut intercepté par un chat qui s'arrêta brusquement devant lui en sentant que l'aura du brun avait quelque chose d'anormal. Il ne fallut pas longtemps pour que le minou fasse demi tour en courant comme s'il avait aperçut un fantôme, d'ailleurs, au grand désespoir de notre petit Zumbie qui afficha une légère moue déçue sur son visage désespérément inexpressif.

      « Euh … Il y a quelqu’un ? Dites … Arrêtez ça, c’est flippant ! »


    Il y eut un silence soudain dans les sous-sols. Quelques secondes qui faisaient leur effet, puis le nippon reprit sa marche en se rapprochant de la voix pour lui montrer qu'il y avait bien quelqu'un, apparaissant dans la pénombre, lui et son éternel calme.

      « Désolé... mademoiselle...»


    Sa voix était au moins aussi inexpressive que le reste de son corps, mais il fit un effort pour "sourire" en étirant les commissures de ses lèvres. Et puis, tout à coup il se mit à tousser à s'en arracher les poumons quelques instants. Ben oui le pauvre était très sensible à l'humidité, et puis il choppait très vite des mycoses... corps pourrit stupide! ;_;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Mer 15 Juil - 1:29

    A un moment, le chat détala comme une fusée, lui passa entre les jambes et rejoignit apparemment la sortie. Et bien, en voilà un qui, comme elle l’avait pensé, avait le sens de l’orientation. Elle écarquilla les yeux, regarda un instant dans la direction d’où il avait filé et soupira. Mince, et maintenant ? Et d’ailleurs … qu’est-ce qui l’avait effrayé à ce point ? Un autre bruit retentit, elle ne saurait dire son origine mais elle en frissonna. Bouarf, dans tous les cas, elle n’était apparemment pas seule et, dans un endroit pareil, ça n’était pas pour la rassurer ! Hehe bon, quoiqu’il en fût, elle continua à avancer, laissant sa question flotter dans les airs, avec des bruits de pas lents qui retentissaient contre le sol pour venir se répercuter sur les murs des sous-sols. Rien que pour la rassurer, tout ça !

      « Désolé … mademoiselle… »


    La voix qui sortit de nulle part, fut en faite rejointe par le corps qui avait prononcé ces mots. Sous le choc, Aki hurla et recula vivement, pour se casser la figure sur le sol. Bravo, petite maligne ! En fait, ce n’était pas logique, elle s’attendait à voir quelqu’un mais elle ne s’attendait pas à ce qu’il surgisse comme ça de nulle part. Hurf ! C’était vraiment tétanisant tout ça. Ses membres continuèrent de trembler alors que son regard se posa sur le jeune homme qui n’avait pourtant pas l’air bien méchant. Juste un peu … mou et inexpressif. Le ton de sa voix n’arborait aucun agressivité, rien de tel et donc, elle n’aurait logiquement pas du s’en faire. Mais son cœur se mit à battre la chamade, sous le stresse qu’elle était en train de vivre.

    Quand soudain, il se mit à tousser, comme s’il voulait cracher ses poumons le plus rapidement possible, s’en débarrasser comme s’ils étaient nocifs. Et là, le comportement d’Aki changea totalement. La demoiselle se leva vivement pour s’approcher précipitamment du jeune homme. Elle positionna son visage, innocemment, à quelques centimètres de lui et plaqua sa main sur son front, avec gentillesse et sans se rendre compte qu’il pourrait mal le prendre. Son empathie naturelle – pas si naturelle, en réalité – prenait d’un coup possession d’elle, sans qu’elle ne puisse rien y faire.

      « Est-ce que tout va bien ? Tu ne devrais pas rester là, tu vas attraper froid ! Je suis sûre que tu as déjà de la fièvre ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zero Kimura
Mort-vivant
avatar

Nombre de messages : 25
Âge : 27
Age [IRL] : beuh

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Ven 17 Juil - 13:46

    Oh, oui, c’est sûr qu’il était très tétanisant comme type, le petit Zero. Enfin… à sa manière. Il n’avait pas cette aura oppressante qui caractérisait les personnages violents ou agressifs, ça non, puis-ce qu’il passait sa vie en ayant l’air de toujours dormir à moitié. Mais c’était justement de là que venait le problème. Il était « absent », presque constamment. Ce n’était même pas le fait d’être lunatique à son stade, c’était… un état d’esprit, je dirais. L’était d’éveil total était extrêmement rare chez le brun et il se sentait presque constamment fatigué, depuis toujours, et son peu de sommeil ne l’aidait pas vraiment à récupérer. Bref, ce qui faisait peur, c’était très certainement le fait qu’il ressemble plus à un fantôme à moitié présent, et non qu’il était dangereux, bien que ceci était tout à fait possible lorsqu’il le voulait. Quoi qu’il en soit, la pauvre mistinguette que venait de rencontrer le zombie semblait assez surprise de le voir. Ben quoi, il l’avait prévenue avant de se montrer, non?
    Même si dans la logique du garçon il n’y avait aucune raison pour que sa nouvelle connaissance tombe au sol en criant, c’est ce qui se passa. Et vous savez quelle réaction il eut le petit Zero? Aucune, haha, absolument aucune si ce n’est qu’il ouvrit un peu plus les yeux et tendit un bras vers la demoiselle avant d’être interrompu par sa toux.

    Et là? Qu’est-ce qui se passa à peine ses poumons le laissèrent en paix? La fille s’était levée et se trouvait À QUELQUES CENTIMÈTRES! Surprit, Zero redressa la tête un peu plus rapidement que d’habitude et afficha une expression un peu plus… expressive que d’habitude, comme s’il se demandait ce qui lui arrivait, ou plutôt quelle mouche avait piqué l’inconnue. Ouais, enfin il fallait être assez habitué à ce mort-ci si on voulait distinguer ce que « disait » son visage, en fait. C’était très subtil, voyez-vous? xD

      « Je. . . euh. . . c’est chronique. »


    Quel tact, mon petit! Levant ses yeux sur la main posée sur son front, le brun sembla réfléchir, puis il retira les doigts étrangers gentiment avant de secouer un peu la tête pour remettre ses mèches en place, éclaircissant sa gorge un instant. Oui, c’est vrai que c’était chronique, tout comme le fait qu’il avait rapidement des nécroses, que sa peau se détruisait à une vitesse impressionnante et qu’en fait… ben que son corps avait plus d’un demi-siècle mais qu’il ne pouvait pas se détruire. C’était parfois très dérangeant, mais il fallait faire avec.

      « Alors on remonte à la surface, c’est cela? »


    La question à ne pas poser… Mais comment le monsieur pouvait-il se douter que son interlocutrice avait des soucis d’orientation?

      « C’est vrai que je risque d’avoir de la fièvre… »


    Je vous assure, il ne faisait pas exprès de mettre la pression, il ne faisait que réfléchir et donner le diagnostic de ses réflexions ensuite. Pourtant, le fait de souffrir un peu ne semblait pas le gêner.

      « Comment vous vous appelez? »


    Bon, maintenant c’est certain, nous ne chercherons plus d’explications quand au comportement de Zero. Il fallait se faire à son attitude bizarre… Ou ne pas s’y faire du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Ven 17 Juil - 16:54

    Zero n’avait pas été le premier à devoir endurer le comportement bizarre d’Aki. Avant lui, il y en avait eu d’autres qui n’avaient pas forcément bien réagit à ces élans d’attention paniqués, comme si la personne d’en face était sur le point de mourir d’un instant à l’autre, état critique qu’il fallait absolument s’arranger pour stabiliser. Enfin, en soi, les états critiques en question n’en était pas vraiment, c’était juste le délire d’Aki, n’oubliez pas qu’elle est malade, après tout. Elle n’en reste pas moins gentille et, lorsque le jeune homme retira lentement ses doigts, histoire de bien lui faire remarquer que, non, on ne se jette pas précipitamment sur un inconnu, qui, d’ailleurs, n’apprécient généralement pas les contacts physiques, on se contente de poser poliment une question et d’attendre la réponse. Basta. Zero lui affirma que sa toux était chronique, c’était donc : 1) qu’il y était habitué ; 2) qu’elle ne pourrait pas l’aider ; et 3) qu’elle avait intérêt à ne plus manquer de tact par la suite.

      « Alors on remonte à la surface, c’est cela ? » demanda le zombie.


    Hum … Comment dire ? Bah, en fait … Non. xD Gênée, la demoiselle regarda le sol, enfin, tenta de le regarder, vu l’obscurité de l’endroit. Elle laissa s’écouler un petit instant avant de hocher la tête de gauche à droite, tout en complétant ses gestes de trois petits mots, embarrassés au possible, tout juste murmurés, si bien qu’il se pouvait que le jeune homme n’ait rien compris.

      « Je suis perdue. »


    C’était la pure vérité et on lui avait appris à ne jamais mentir sinon … gare à elle. Changeant totalement de sujet, ce qui la pauma un peu plus, le jeune homme acquiesça à ses précédentes paroles, lorsqu’Aki affirmait qu’il devait avoir de la fièvre. Mmh, étrange. Elle eut un petit rire confus, nerveux, qu’elle retint d’une main sur sa bouche. Là, son aveu de s’être perdue se généralisait malgré elle.

      « Comment vous appelez-vous ?
      - Aki Shizuka. »


    Elle ne retourna pas la question pour plusieurs raisons. La première était qu’elle fut un peu plus déstabilisée par ce nouveau changement de sujet. La seconde, parce que c’était une réponse qui avait fusé instinctivement, sans qu’elle ne puisse la réguler. La troisième parce qu’elle n’avait pas réfléchit, évidemment. La quatrième parce que le jeune homme ne l’avait pas tutoyée alors qu’elle s’était permise de le faire, elle. A cette pensée, elle rougit et détourna les yeux, en signe d’excuse pour ce que sa grand-mère aurait appelé « un affront ». Oui, elle aussi avait des traits de caractère particuliers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zero Kimura
Mort-vivant
avatar

Nombre de messages : 25
Âge : 27
Age [IRL] : beuh

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Sam 18 Juil - 17:13

    Oh, oui, il est déstabilisant ce petit. C'est fou ça, derrière son visage maladif 23h/24 et sa lenteur, monsieur arrivait à désappointer les gens lorsqu'il ouvrait la bouche, car cette dernière était certainement le muscle qui fonctionnait le plus rapidement chez lui, en plus de son cerveau, qui n'est pas un muscle, au passage, je crois bien. xD

    Même s'il ne comprit pas que son interlocutrice était perdue, le garçon eut tôt fait de le deviner, puis-ce que vu le comportement de l'humaine qui ne semblait pas prête à montrer la sortie, notre duo risquait de passer un certain temps là en bas. Chouette alors. Zero allait rester cloîtré dans sa chambre quelques temps après ça pour récupérer de sa journée. C'est nul d'être un mort-vivant, je vous assure... et c'est pas sexy du tout.
    Ignorant le petit rire de l'étudiante, notre protagoniste tourna un peu la tête sur le côté puis tendit tran-qui-lle-ment un bras en se concentrant tandis qu'on l'informait sur l'identité de la nippone en face de lui. Aki Shizuka. Il retiendrait ce nom. Ou pas, remarque. xD

      - ...courant d'air.


    Traduction: Je sais où il faut aller.
    À nouveau, le zombie mit une main devant son visage et fit secoué de toussotements plus ou moins forts tandis qu'il prenait une direction, dans le noir, sans trop hésiter. Yeah, trop la classe, un mec qui prend les devants en première vitesse.
    Il ne fallait pas sous-estimer le "pouvoir" de notre cher ami le Highlander. Enfin... pouvoir... c'était plutôt qu'il avait développé son sens du toucher pour savoir quand il y avait du vent ainsi que la direction de celui-ci, quand la température extérieure baissait ou augmentait dangereusement pour lui ou alors tout simplement être alerté lorsqu'il y avait trop d'humidité. Ouais, mister météo. Un truc tout à fait inutile pour vous, mais pas pour lui, parce que même s'il ne pouvait pas mourir, il pourrait au moins éviter d'être trop défiguré. C'est pas beau à voir quand la peau de Zero sèche ou pourrit... >.<

    Tout en faisant quelque pas, le brun réfléchit au temps qu'il lui faudrait pour trouver la sortie. Si l'exploration se prolongeait trop... La demoiselle à ses côtés aurait une mauvaise surprise à un moment ou à un autre, et lui, il ne voulait pas de problèmes avec les directeurs de l'établissement pour avoir traumatisé quelqu'un. Bon, en dehors du fait que ce quelqu'un avait déjà eu peur lorsqu'il avait débarqué, c'était mal partit. Pour taquiner un peu, le zombie lança un regard par-dessus son épaule et sourit légèrement.

      - Vous avez déjà entendu parler des fantômes qui trainent dans les couloirs lors qu'il y a assez d'obscurité?


    Il marqua un temps de pose, puis reprit sa position précédente, en espérant qu'Aki s'était décidée à le suivre.

      - De toute façon, il faudrait encore que ça existe, les fantômes. C'est comme les vampires, ils préfèrent l'air libre que les sous-sols.


    L'immortel repensa alors à Kaoru, le suceur de sang qu'il avait rencontré deux fois jusqu'à ce jour. Shû avait d'abord pensé qu'il s'agissait d'un sale type, mais finalement il s'était retrouvé à prendre ce dernier dans ses bras pour le consoler un peu. Un câlin un peu morbide, mais un câlin quand même. Et puis de toute façon, le wampyr ne pouvait pas le mordre à moins de vouloir se suicider. Ben oui, les Zombies sont morts, et leur sans est mortel, c'est comme ça... x.x


    [ Il est trop BIZARRE, ce mec! XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   Sam 18 Juil - 21:34

    Euh, en quoi un courant d’air allait leur être utile, dites-moi ? D’autant plus qu’elle ne l’avait pas senti le moins du monde, ce passage d’air frais. Décidément, ce garçon se trouvait être très bizarre. Elle fronça les sourcils, posant sa question muette à laquelle il ne répondrait sans doute aucunement. Tiens, encore une fois, c’était étrange. D’habitude, il se trouvait qu’elle ne s’intéressait pas vraiment aux proportions bizarres que pouvaient prendre les choses alors pourquoi, en ce moment même, le fait que le garçon SOIT justement bizarre, l’interpellait à se point ? Arf, elle se posait trop de question.

    Ah ! Mais c’est qu’il se mettait en marche, l’inconnu nonchalant. Wouah, il n’avançait pas vite du tout ! La demoiselle s’en amusa, de le voir ainsi marcher, un pied après l’autre, avec une lenteur qui l’amusait mais qui en avait certainement exaspéré plus d’un avant elle, maintenant qu’on y pensait. Elle esquissa un petit sourire avant de se décider à le suivre. A vrai dire, à cette vitesse, elle n’avait même pas besoin de courir pour le rattraper. Arrivée à sa hauteur, elle se calqua sur ses pas, suivant son rythme ultra-rapique – ironie – sans broncher le moins du monde. En fait, elle en était venue à une conclusion hâtive mais qui tenait tout à fait la route, selon elle : le jeune homme devait être malade. Très malade, je veux dire. Une maladie plus ou moins grave, comme une pneumonie ou quelque chose du genre. Un truc qui affectait sans doute son plan physique et peut-être – non, sûrement ! – son plan moral, après tout. Quand on est malade, ce n’est jamais joyeux !

    Elle ne vit pas le regard qu’il lui lança par-dessus son épaule mais entendit très distinctement les paroles qu’il avait prononcées, ignorant totalement qu’il s’agissait là seulement de sa façon d’être taquin avec elle. Au mot fantôme, Aki tressaillit. Mais les fantômes, ça n’existait pas, nan ? Alors aucun risque qu’il y en ait dans les couloirs, n’est-ce pas ? Bouh, rien que d’y penser, elle en avait froid dans le dos, la demoiselle. Elle préféra zapper mais la seconde réplique du garçon la fit frémir de nouveau, à croire qu’elle ne contrôlait vraiment pas son propre corps, s’en était désespérant.

      « De toute façon, il faudrait encore que ça existe, les fantômes. C'est comme les vampires, ils préfèrent l'air libre que les sous-sols. »

    Ah, absolument ! Il confirmait son point de vue … encore fallait-il qu’ils existent et ils étaient comme les vampires, ils préféraient … attendez ! Stop, stop, la télécommande, vite ! Arrêt sur image. Les fantômes étaient comme les vampires ? Quoi ? Et ils avaient des préférences ? Mais de quoi il parlait, l’inconnu, là ? Aki écarquilla les yeux, ne sachant s’il fallait plutôt rire ou lui demander des explications parce que, dans tous les cas, il avait l’air très sérieux quant à ses propos. Cela dit, s’il affirmait une telle chose cela voudrait non seulement dire que les fantômes existaient mais que … les vampires aussi. La bonne blague ! Aki émit un petit rire tendu et lui fit par de ses réflexions, tout en marchant :

      « Mais les vampires, ça n’existe que dans les films ! Alors les fantômes aussi ! C’est logique ! Hehe … C’est logique, non ? »

    Oui, allez savoir pourquoi, les mots du jeune homme lui trottaient dans la tête et elle avait besoin de l’entendre confirmer ses pensées. Rien de tout ça n’existait, de toute manière. Et puis, oui, elle en aurait une peur bleue, si vous voulez tout savoir. C’était bien pour ça qu’elle tenait à voir ses suppositions logiques appuyées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche du chat [PV Zero]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche du chat [PV Zero]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche du chat [PV Olivia E. Fowler - Emma Blackbonnes]
» A la recherche du Chat-Peau de paille [libre]
» Je cherche un chat jaune turquoise ! [Aulne]
» A la recherche de nos chatons {PV Pelage de Tigre}
» Une fille ou un chat ? Qui est Estelle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty School :: *L'établissement* :: 
Les sous-sols
-
Sauter vers: