Venez dans une école pas comme les autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru

Aller en bas 
AuteurMessage
Hatsuharu Nakamura

avatar

Nombre de messages : 114
Âge : 27
Age [IRL] : 17

Date d'inscription : 29/03/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 15:43

    Aujourd'hui était une journée... de M. Voilà, ça, c'était dit. Et qui dit journée pourrie dit aussi prise de congé l'après-midi pour sortir s'aérer l'esprit. Il en avait besoin le ptit Haru, parce qu'on crevait de chaud, du genre Armagedon e_e.... et qu'il fallait sortir et aller dans le centre commercial à tout prix pour ne pas fondre et avoir le droit la climatisation. Sans hésiter, le brun s'était rendu au point clé qui l'intéressait, passant par une animalerie pour voir les nanimaux. Oh, oui c'est chou, surtout quand on sait que ce que monsieur voulait, c'était juste le numéro d'un éleveur de lapins pour en avoir assez afin de faire des dissections en cours de biologie. Oh, oui c'est chou, trop chou, même... e_e

    Une fois qu'il eut obtenu le numéro de téléphone qui l'intéressait, l'homme se dirigea vers le premier café glacer du coin pour se commander un truc avec le plus de glaçons possibles afin de ne pas fondre en ressortant du magasin où il se trouvait. Yosh, c'était parti pour le désert sans vent et très chaud pour une durée d'une demi-heure dans un parc. u.u

    Ce qui se passa... dans ce parc justement... fut très désagréable. Une sensation d'être observé de plus près qu'on ne le pense s'était installée chez Haru. Vous savez... cette impression d'être suivi par quelqu'un et qui vous pousse a vous retourner à un moment donné... C'était ça, et le brun n'appréciait pas spécialement de se sentir épié, surtout que pour lui, lorsque l'impression d'avoir des sueurs froides le prenait, c'était qu'il y avait un être paranormal dans le coin. Jusqu'à aujourd'hui son sixième sens ne l'avait jamais trompé et heureusement d'ailleurs, car il s'était évité la mort plusieurs fois. Bon, de toute manière, vu le nombre de fausses tentatives de suicide qu'il a faites, d'un autre côté... ça compense. xD

    - ...

    L'humain ne s'arrêta pas, mais rentra la tête dans les épaules en plongeant ses mains dans les poches, ralentissant un peu l'allure.

_________________
I can deal with fate
but not the little things.
With a mountain of maybes
And some icarus wings
And I'm honored delusions
And one little thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Kurohana
Vampire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Âge : 25
Age [IRL] : 16

Date d'inscription : 06/07/2009

You !
Statut: Ne sait pas
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 16:13

Aujourd'hui, le Vampire Chaotique avait envie de sortir. Il avait réussit, pour une fois, a dormir trois heures d'affiler, ce qui représentait un exploit dans sa vie. Enfin, dans son immortalité. Il avait finit par en avoir marre d'être isolé tout seul dans sa chambre, les stores fermés, et décida de sortir. Pourquoi? Parce qu'il était curieux, et que ce regain d'énergie devait lui servir a faire mumuse un peu. Il se prépara donc comme il put pour ne pas trop ressentir les prochains rayons de soleil lui traverser la peau. Il s'arma de lotion Ecran-total, déjà parce qu'il détestait bronzé, et que en plus, ça protégeait des rayons du soleil. A cela il ajouta une panoplie de vêtement noire. Certes, il crèverais de chaud, mais au moins, il ne se brûlerais pas. Ce qui était non-négligeable. Il était qu'un peu allergique, mais l'idée de se retrouver avec de l'urticaire ne lui plaisait que très peu.
Une fois préparé, il sortit. Et là, ce fut la mort. Il faisait chaud dehors! Mais vraiment beaucoup chaud. Il faut dire que ça changeait du soir, car il ne sentait jamais la fraîcheur, mais surtout la chaleur en réalité. Il pria pour qu'il se mette a pleuvoir. Une bonne après-midi pluvieuse et fraîche, voilà ce qu'il désirait. Mais pour l'heure, il se promenait dans les rues a la recherches, non pas d'une proie, mais d'un passe-temps. Il était humain le petit gars quand même. Il réussissait a ne pas avoir cet instinct de tueur, ni de chasseur présent en lui. Pour la simple raison qu'il faisait jours. Et quand le jours venait, il semblait que son vampirisme se planquait derrière son humanité pour ne pas mourir. Du moins, il aimait se l'imaginer de cette façon.
Et voilà qu'une odeur de sang particulière croisa son radar. Cette odeur, il la connaissait. Aussi bien qu'il était capable de discerner les familles par leurs odeur similaires, il était capable, comme un chien de suivre a la trace une odeur comme si il s'agissait d'un parfum. Cet odeur de sang qui tambourrinait dans sa tête et lui donnait petit a petit envie de mordre, le poussa sans qu'il s'en rende vraiment compte a poursuivre silencieusement la personne en question. Et quand je dit silencieusement, on ne verrais jamais Chaos arriver avec des gros sabots ^^. L'humain, car il pouvais le savoir, c'était aussi inclus dans son radar, commença doucement a ralentir, et ça c'était inclus dans une vision infaillible, ou presque, et aux fait qu'il n'était pas si con que ça, et savait avec ses 333 ans de pratique, évaluer la vitesse d'un homme a pied. Il hésitait entre aller lui parler pour comprendre pourquoi ce garçon sentait comme Lui; et l'envie de le prendre dans un coin et le sucer... Wampyriquement parlant. Il passa alors sa langue sur ses canines et se rapprocha de la personne. En réalité, il apparut comme sortir du néant juste en face de la dite personne. Et Chaos qui le poussait a manger le gars... Quoi qu'il avait bien envie de s'amuser un peu, en plus, il était sur que sa chair ne demandait qu'à être découpés.. Miam.
#Faut vraiment que je me calme là >.<#


- Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsuharu Nakamura

avatar

Nombre de messages : 114
Âge : 27
Age [IRL] : 17

Date d'inscription : 29/03/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 17:12

Aussi étrange que cela puisse paraître, lorsque le mec bizarre apparut en un clin d'oeil devant lui, Haru ne cilla même pas et stoppa ses pas avec une décontraction des plus totales, comme un type naïf qui ne voit pas le danger même lorsque celui-ci crève les yeux à des kilomètres à la ronde.

- Hello.

Il resta là à observer son locuteur pendant une bonne dizaine de secondes sans rien dire, tirant juste un coup sur sa paille plongée dans une boisson glacée au moka. Oh ben oui il avait vraiment pas l'air de s'en faite le petit, oui il était petit, 170 cm à tout casser... et alors? Bon, bref, en tout cas, même si ça ne se voyait pas du tout, le brun envisageait déjà une bonne dizaines de scénarios d'ici les 5 minutes à venir, et quand son cerveau fonctionnait très vite, eh bien le reste de son corps, lui, passait en mode "standby". C'était une sorte de défense automatique pour s'empêcher de montrer qu'on était intimidé, mais ça ne fonctionnait pas avec tout le monde. Prenez Kyo par exemple. Eh ben avec lui, on pouvait rien cacher, RIEN, c'était absolument désespérant, ce pouvoir de lecture de pensées qu'il avait. Et on pouvait pas lui mentir, parce qu'il est impossible d'ordonner à son cerveau de ne pas penser à ce qu'on pense justement... c'est pas grave si vous n'avez pas suivit. >.<

Malgré toute sa bonne volonté d'humain qui connaissait beaucoup de choses sur les créatures de la nuit, Haru finit par reculer un pied, puis s'obligea à se planter sur place. Non, il avait pas peur, c'était pas vrai, d'abord! Et puis au milieu de la foule, on ne l'attaquerait pas, de toute façon, je crois... Si ça se produisait, les conséquences se feraient ressentir rapidement, et à long terme. Y'aurait des enquêtes policières et tout le bazar, là, plus des "hunters" venus faire la chasse aux vampires, esprits et autre créatures bizarres de l'école que gérait le brun. >.<
Ouais, bon en fait il avait bien un couteau sur lui pour se protéger des attaques de n'importe quel être non humain, mais c'était PAS FRANCHEMENT ÇA qui le rassurait.

- Un truc à me demander?

_________________
I can deal with fate
but not the little things.
With a mountain of maybes
And some icarus wings
And I'm honored delusions
And one little thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Kurohana
Vampire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Âge : 25
Age [IRL] : 16

Date d'inscription : 06/07/2009

You !
Statut: Ne sait pas
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 17:33

Le "jeune" garçon fixa l'homme en face de lui. Il trouvait ça drôle d'être beaucoup plus âgée que lui, et que ça ne se voies pas. Même si il devait avouer que l'immortalité parfois, c'était barbant. Surtout quand on voyait mourir tout ceux qu'on aime.Il n'avais pas l'air d'avoir peur. Tant mieux? De toute façon il voulais pas vraiment lui faire peur... Mais putin il avait envie de le mordre là. Il se mordit doucement la langue seulement pour que ce pincement lui rappelle de ne pas sortir les crocs xD.
Au contraire de Hatsuharu, Chaos pouvait facilement caché des choses a Kyo. Pour une raison assez obscur. En faite, il pouvais le laisser pénétré sa tête, mais il arrivait a "gommer l'historique de ses pensées" comme il pensait surtout xD.Chacun ses pouvoirs X.x Néanmoins, après deux trois minutes passé a observer silencieusement l'homme, il finit par reculer, en montrant bien qu'il avait peur. Du moins, il pouvais le sentir. Mais ça c'est commun a tout le monde je pense. Non? Il suffisait d'être un bon observateur, et on voyait toute suite des signes qui trahissaient l'anxiété. Cela tira un léger sourire assez mauvais il faut bien l'avouer, a Chaos. Mais il n'ouvrit pas de suite la bouche. Il attendit que le monsieur lui demande ce qu'il voulais. La politesse, tu connais? Pourtant, il ne comptais pas entrée dans le vif du sujet trop brusquement. Il hésita un instant. Prononcer le nom de Lui, ça allait peut être faire tilte qu'il était "bizarre".. En même temps, n'importe quel question a ce sujet serais suspicieux. Il opta alors pour une phrase qui n'avais pas grand chose a voir.


- Il sent bon votre parfum...

Il se souvenait surtout de l'avoir croqué... Rien qu'à y penser, il avait envie de mordre. Mais putain c'était pas possible de mettre son Wampyrisme de côté 5 minutes? >.< Bordel. Il resta face a lui, a le contempler sans un mot de plus. Après tout, il n'avais pas encore trouvé la raison pour laquelle il sentait comme lui. Alors autant lui demander une clope. Au moins ça lui occuperais la bouche, et qui sait, il oublierais de mordre dans la chair de l'homme en face de lui...

- Vous n'auriez pas une cigarette, s'il vous plait??

Wampyr, mais polie... Enfin quand ça l'arrangeait surtout xD. Le reste il s'en fichais pas mal xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsuharu Nakamura

avatar

Nombre de messages : 114
Âge : 27
Age [IRL] : 17

Date d'inscription : 29/03/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 21:36

    Bon, ça va, apparemment le mec d'en face, qui n'en était pas vraiment un d'ailleurs, ne semblait pas spécialement hostile, et pour la peine on va lui faire le plaisir et lui offrir un petit sourire, voilà, smile : D
    Bon, maintenant, restait à définir la "race" de cet individu inconnu au bataillon. La tâche ne fut pas spécialement difficile pour le brun qui s'était habitué à observer les moindres détails chez les gens. Son boulot voulait qu'il soit rapide en analyse, et au bout de deux secondes, ce fut clair et net: Vampire. Pourquoi? Peut-être son allure, son aura, le fait qu'il parle d'une "odeur", aussi. HAHA mais quelle odeur? HAHAHA du sang? MAIS NON PAS DU TOUT QU'EST-CE QUE VOUS RACONTEZ? HAHAHA <- mec crispé.

    Génial... Au moins l'interlocuteur ne le regardait qu'à moitié bizarrement et il n'y avait pas ce maudit reflet rougeâtre dans ses yeux qui signifiait qu'il n'attendait qu'une chose, c'est à dire bouffer. >.<
    Fidèle à lui-même, Haru sorti ses mains de ses poches et les porta vers sa nuque pour remettre des mèches de cheveux en place autour de son cou. Genre ça allait aider, hein? Et puis, est-ce que ce vampire savait qu'il savait qu'il était un vampire, justement? XD Hm, visiblement oui, ou non, j'en sais rien, mais pourquoi est-ce qu'il aurait intercepté notre petit brun et pas quelqu'un d'autre, s'il n'était pas intéressé spécialement par lui è_é?

    Trop de questions tue les questions mon cher, alors arrêtes de trop réfléchir pour ton cerveau maintenant et calmes-toi, tu vois il te demande juste une clope. Hatsu, ça l'énervait d'être aussi... aussi... normal. C'est-à-dire d'avoir un sentiment de peur face aux créatures surnaturelles, tout simplement parce qu'il savait qu'il ne valait absolument rien au niveau force contre un seul d'entre eux quand il n'était pas préparé. Heh, quoi, vous ne saviez pas? Il fait partie d'une famille de chasseurs de bestioles nocturnes & co, donc en théorie, tous les moyens de venir à bout de ses ennemis lui étaient accessibles, mais en pratique c'était toujours beaucoup, beaucoup, beaucoup plus compliqué.

    - Ah, merci...

    Tranquillement, le brun sortit son paquet de cigarettes ainsi qu'un briquet, et progressivement, sa frayeur se canalisait. Il était temps d'entrer dans le jeu.

    - Vous semblez avoir un odorat assez développé, c'est rare ce genre de personnes, sachant que je n'ai pas mis un parfum particulièrement... évident à sentir pour tout le monde.

_________________
I can deal with fate
but not the little things.
With a mountain of maybes
And some icarus wings
And I'm honored delusions
And one little thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Kurohana
Vampire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Âge : 25
Age [IRL] : 16

Date d'inscription : 06/07/2009

You !
Statut: Ne sait pas
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Mar 7 Juil - 22:17

Oh regarder comme il était a croquer cet homme. Bien oui, il semblait assez nerveux en face de lui. Il devait se douter de sa nature. Du moins, la peur que Chaos sentait suffisait a se dire que soit il avait un charisme imposant, soit l'homme était un nerveux de nature, soit il savait. Or, il avait beau être un wampyr, il ne se faisait pas d'idée sur ce qu'il dégageait, et a son humble avis, il avait deviner. Sa déduction fit confirmer par sa façon de lui répondre. Alors comme ça, il se doutait qu'il était un wampyr. Oh comme c'était mignon... Cela lui donnait encore plus envie de le mordre.
#Oh oui, juste un croc dans sa peau, hum une belle rivière de sang qui coule doucement, doucement Hummmm.... #
Bon valait peut être mieux se reprendre. Heureusement le jeune homme sortit un paquet de cigarette, et le briquet. Le jeune Wampyr après avoir piqué une cigarette, et avoir choper son briquet, sans vraiment avoir attendu que le monsieur les lui tendent, s'alluma de manière machinale la cigarette, sans quitter des yeux l'homme en face de lui. Ce temps qui gagnait ne servait à rien. Il avait l'air de mentir, et de toujours avoir quelque chose en tête. C'est comme ça, à force de devoir sa peau et paraître normal pour pas qu'on vous soupçonnes, il y était habitué. Il fit juste un sourire gêné au garçon en face de lui, en se forçant a rougir. Merci les pensées honteuses qu'il pouvait avoir en tête. Il baissa sa tête l'air honteux, et répondit d'une voix moins assuré.


- Bah en faite.... Le parfum était juste un prétexte, tout comme la cigarette. En réalité... Je vous ai trouvés si, je sais pas.. Attirant, que je n'ai pas résister a l'envie d'aller vous parlez. Pardonnez moi d'avoir manqué de délicatesse. Je peut m'en aller si vous voulez...

Il leva doucement le regard vers l'homme, sans pour autant s'arrêter de rougir... Peut être sur jouait-il.. Mais c'était très probable. Il avait vu des millions d'humains abordés des millions d'autres de cette manière. En plus, tout y était. Le ton, la gêne, le rougissement, le baissage de tête. Tout ce dont il avait remarquer. Maintenant, il n'y avais plus qu'à ce qu'il morde a l'hameçon.
Il regarda son briquet dans ses mains, et finit par le lui rendre, d'une sorte de façon qui disait "Je ne veux pas vous déranger." Certes... L'assurance dont il avait fait preuve avant, s'était complètement volatilisé. Mais cela faisait partie du jeu, et des risques a prendre. Il faut savoir bluffer, comme au poker xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hatsuharu Nakamura

avatar

Nombre de messages : 114
Âge : 27
Age [IRL] : 17

Date d'inscription : 29/03/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Jeu 9 Juil - 4:28

Il était mignon ce vampire, à changer de comportement comme de chaussettes. C'était quoi son but, à la fin? Faire le vampire, ouais, d'accord, ça on s'en était douté. Visiblement, celui-ci ne semblait pas avoir capté qu'il n'avait pas affaire à la bonne personne pour utiliser des charmes aussi basiques que ceux qu'il déployait juste là. C'était tellement grossier que seul une femme ou un ado serait tombé dans le panneau, ou alors il fallait mettre ça sur le coup du fait qu'Haru avait reçu un entrainement de chasseur pendant 20 ans non stop? J'en sais rien mais le fait était-là, il n'avait pas envie de creuver parce qu'un wampyr l'avait tué. C'était le truc le plus honteux qui pourrait lui arriver, vraiment.

- Oh, c'est vraiment pas souvent que je croise des gens qui désirent uniquement s'approcher de moi pour mon attirance.

Le brun soutint le regard que lui lançait l'inconnu sans ciller cette fois. Oh, et pourquoi ne pas jouer, c'est bien vrai ça! En plein après-midi au milieu d'un parc avec plein de gens, c'était l'idéal pour tenir tête à une créature de la nuit. Bon, le risque était d'énerver celle-ci et qu'elle veuille se venger plus tard ou simplement finir ce qui n'a pas put être terminé, mais sur le coup, Hatsu s'en fichait, il avait envie de jouer avec le feu quitte à se bruler le bout des doigts. Qu'il est courageux, le garçon.

- Vous avez de la chance, j'en connais d'autres qui auraient put vous agresser sans crier gare en vous apercevant devant eux... Et vous ne me dérangez pas.

Le brun sourit à son interlocuteur, et vlan, encore un sous-entendu clair et précis. Il avait retrouvé le contrôle de lui-même et après avoir récupéré son briquet, il se mit en route en invitant son nouveau compagnon à le suivre

_________________
I can deal with fate
but not the little things.
With a mountain of maybes
And some icarus wings
And I'm honored delusions
And one little thing.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru Kurohana
Vampire
avatar

Masculin
Nombre de messages : 202
Âge : 25
Age [IRL] : 16

Date d'inscription : 06/07/2009

You !
Statut: Ne sait pas
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   Jeu 9 Juil - 14:48

Chaos savait qu'il savait qui ... Non, ce qu'il était plutôt. Si il avait peur de quelque chose? La blague, de quoi il aurait peur venant d'un humain? Mise a part ne pas se contrôler et lui sauter dessus pour le manger? De rien. Il se contenta de trouver cette scène fort amusante. Cacher sa nature était assez drôle, mentir, même pour rien, l'était aussi. Mais pour Chaos même s'offrir une grosse boucherie était amusant, alors on ne peut pas vraiment comparé l'incomparable <3
Bien sur qu'il avait toujours son sang qui le rendait fou. Mais le petit Kaotik avait d'autre projet dans la tête pour s'arrêter a une chose aussi primaire que de répondre a cet instinct d'animale. Il se permit de sourire en répondant seulement


- C'est parce que vous ne croisez jamais les bonnes personnes..

Le jeune wampyr comprit son sous-entendu, mais peut être pas exactement celui que l'homme pensait. Non, sur le coup il avait oublier toutes ses histoires de chasses au wampyr, et au sorcières que les gens faisaient a l'insu des autres. Pas comme avant où c'était toute la société qui le faisait. Quoi? Il aimait les trucs secret qu'on faisaient en douce. C'était Kao quoi ^^. Il répondit seulement en fixant le brun dans ses yeux, et une voix un peu trop calme...

-Il faut bien mourir un jours....n'est-ce pas?

Aimant jouer a se brûler un peu, le petit wampyr se décida de suivre l'homme tout naturellement. Néanmoins, il semblait mettre de côté l'ancien personnage qu'il venait a peine de jouer. Qui sait? Peut être que lui aussi sous entendait qu'il allait le bouffer un jours ou l'autre. Nan? Oui il était malade... Mais il ajouta quand même.

-Vous me voyez ravis de pouvoir profiter de votre présence encore quelques temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru   

Revenir en haut Aller en bas
 
They are the who when you call "who's there?" ||Pv. Kaoru
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Banm yon sigarèt"
» Déclaration de la gouverneure générale "Michaëlle Jean"
» "SPLENDEURS D'AUTOMNE"
» C'est écrit "Maréchal Ferrant"
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty School :: *La ville* :: 
Le Café
-
Sauter vers: