Venez dans une école pas comme les autres
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Imprudence nocturne [PV Miroku]

Aller en bas 
AuteurMessage
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Ven 17 Juil - 20:29

    Il devait être minuit, ce soir-là. Allez savoir ce qui était passé par la tête de notre demoiselle, qui se trouvait pourtant être une élève modèle. Cela faisait maintenant quelques jours qu’elle était arrivée dans ce tout nouvel établissement et, tout allait pour le mieux. Enfin, si on pouvait dire. Cela dépendait sans doute et avant tout des points de vue mais bref. Cette nuit, elle c’était soudainement sentie très mal et elle avait voulu sortir. Elle savait que c’était interdit, bien sûr, mais elle n’en pouvait plus de se sentir si oppressée dans cette chambre. Pourtant elle ne souffrait pas de claustrophobie. Non, c’était autre chose, son mal être était intérieur, quelque chose clochait, ce n’était pas normal. Un pressentiment qui tournait mal, peut-être. Quelque chose lui disait que d’ici peu de temps, elle risquait d’avoir des ennuis. Et elle ne pensait pas vraiment à sa vie à l’école, plutôt par rapport à ce qui se passait chez elle, à la maison.

    Elle était sortie discrètement, ne tenant pas à se faire attraper. Elle ignorait encore ce qui arrivait aux élèves qui se faisaient prendre, elle espérait juste que ce ne serait pas son cas, ce soir. Rien que d’y penser, elle en trembla comme une feuille mais elle se retint afin de ne pas retourner en courant jusqu’à son dortoir. Elle devait sortir et se changer les idées. Maintenant, sans quoi elle risquerait d’imploser.

    C’est pourquoi elle se mit à courir, dans une direction qui lui était totalement inconnue. Elle s’enfonça bientôt dans la forêt qui bordait l’école. Tiens, elle n’avait encore jamais vu ça, si ce n’était dans les films. Elle frissonna, n’ayant pas pensé à prendre quelque chose pour se couvrir, en dehors de la jaquette qu’elle avait enfilé par-dessus son pyjama et qui ne lui tenait guère chaud. Elle aurait dû rebrousser chemin mais quelque chose l’attira indéniablement dans la direction où elle allait. Et quand elle finit par se rendre compte que retrouver son chemin tiendrait de l’impossible, elle paniqua. Littéralement et silencieusement. Son corps se retrouva bien trop tôt secoué de spasmes. Elle s’assit sur le sol froid, ramena ses genoux contre sa poitrine et … bêtement, se mit à pleurer.

      « Pourquoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Ven 17 Juil - 21:12

Narumi avait envie de sortir, comme d'habitude la nuit. Le règlement ne le dérangeait gère, il avait toujours eu une vie nocturne et non diurne. Et puis il ne voulait pas voir des humains, la lune était bientôt pleine et il le sentait, même sans l'avoir regardée. Et comme d'habitude, il alla dans la forêt, enfin ce n'était pas la même foret, mais s'en était une, et cela le satisfaisait amplement.

Il alla donc se caler contre un arbre afin de réfléchir et d'être seul. Il resta ainsi, immobile, pendant deux bonnes heures jusqu'à ce qu'il entende des pas, puis des pleurs et un petit "pourquoi". Justement lui se demandait pourquoi il n'était pas seul et pourquoi une humaine était là. Il savait qu'elle était humaine grâce à son flair ultra puissant, il n'était pas un loup garou pour rien non plus.

Néanmoins il ne bougea pas, faisant comme s'il n'était pas là. Mais l'odeur de la fille et ses pleurs l'ennuyait. Il voulait être seul, sans interférences, et là il n'était pas seul et avec interférences. Il n'était vraiment pas content, enfin pas qu'il n'était pas content, plutôt ennuyé parce qu'il savait que s'il ne faisait rien elle allait rester là et ça l'ennuierait encore plus.

Donc il décida de finalement se lever et de se diriger vers les pleurs et l'odeur. Il la trouva facilement, repliée sur elle-même assise sur le sol. Pourtant il ne bougea pas et la regarda longtemps avant de se décider à montrer sa présence par un toussotement un peu rater, mais au moins il avait fait du bruit.


- ... Salut... Pourrais-je savoir ce que fait une fille dehors en plein froid à minuit passé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 15:11

    Vous en conviendrez, elle ne pouvait décemment pas deviner qu’elle était en train de déranger quelqu’un, à l’instant même où ses larmes se déversaient. Elle saturait, ce n’était tout de même pas de sa faute, non ? Quant au lieu qu’elle avait « choisit » (oui, entre guillemets, parce qu’en fin de compte, elle s’était dirigée bêtement vers la forêt sans même savoir où elle allait donc, bon …), elle aurait plutôt eut tendance à parier que personne n’y mettrait les pieds, encore moins en pleine nuit !

    C’est pourquoi lorsqu’une voix masculine s’éleva, après un toussotement et qu’un jeune homme, sans doute un élève, apparut devant elle, elle sursauta plus ou moins violemment tout en le regardant, perdue. Hein ? Elle n’était pas toute seule ? C’est seulement à ce moment qu’elle prit le temps de réfléchir aux mots du garçon et, potentiellement, de répondre à sa question :

      « Je suis bête. » fit-elle en haussant les épaules, comme si c’était la remarque la plus naturelle du monde.


    Elle omit de préciser qu’elle avait peur, qu’elle était perdue, qu’elle se sentait mal, qu’elle avait envie de hurler ou de mourir, à choix. De toute manière, ça ne regardait personne d’autre qu’elle et tout le monde s’en fichait ce qui lui convenait très bien. Cela dit, la présence du jeune homme inconnu eut au moins un effet positif : la demoiselle s’essuya les yeux et cessa de pleurer, bien qu’encore secouée par quelques petits spasmes, ici et là.

      « Tu … tu ne diras rien, n’est-ce pas ? »


    Elle voulait bien sûr parler de l’interdiction qui cintrait l’école. Elle ne tenait pas plus que ça à avoir des problèmes. Le règlement stipulait bien que quiconque était vu de nuit serait sévèrement sanctionné. Sans compter que, s’ils avaient en plus la mauvaise idée d’envoyer une lettre d’avertissement à la maison, elle ne serait sans doute plus de ce monde ! Ses petits yeux, rougis par les larmes, se levèrent sur l’adolescent, priant silencieusement pour qu’il réponde positivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 18:41

Miroku ne bougea pas et fixa la fille en attendant sa réponse. Oh elle avait eu peur, mais elle devrait peut-être avoir plus peur avec lui. Il secoua la tête, la lune commençait déjà à éveiller ses instincts de lycan, mais il ne fallait pas qu'il l'a touche, il serait capable de la tuer ou de la manger, au choix. Et donc il recula contre un arbre, tout en la regardant. Elle n'avait pas vraiment l'air d'être une ingénue vu le temps qu'elle mettait à lui répondre. Et quand elle lui répondit, il eut confirmation de ses dires intérieurs. Oui elle était bête, très bête même de rester dehors alors que le lune serait bientôt pleine. Le règlement n'était pas là pour faire joli. Il pensa alors que les élèves maintenant étaient vraiment des abrutis, il n'y avait qu'une seule et unique règle et ils n'étaient pas encore capable de la respecter, il état vraiment content de ne plus faire partie de ces êtres là, aussi stupides les uns que les autres.

Et maintenant elle voulait qu'il ne dise rien, aucune responsabilité rhalala. Mais c'était vrai qu'il ne dirait rien, cela ne le regardait pas, vraiment pas et il n'avait aucune raison de se mêler à leur histoire d'humain.


- Non, je dirais rien. Néanmoins, je veux que tu t'en ailles... maintenant.

Au moins, ça avait le mérite d'être clair. Mais ce n'était juste que pour la sécurité de la jeune fille s'il avait parlé si durement. Il ne savait pas quand il se transformerait en un loup agressif et affamé de chair humaine. Alors oui c'était pour sa sécurité, et puis aussi parce qu'il n'avait pas envie de rester plus longtemps avec un humain. Même si cet humain avait l'air gentil et naïf sur les bords, cela ne l'intéressait pas le moins du monde. En venant dans cette école, il n'avait pas envie de rencontrer des humains, de faire connaissance avec ou encore se lier de sympathie pour eux. Mais il était venu pour rencontrer ceux de sa race à lui, des lycans, voir comment ils fonctionnaient, s'ils étaient heureux de leur sort et tout. Mais il était le seul pour l'instant, et désespérait de jour en jour de n'en voir aucun.

Il remarqua que l'humaine n'avait pas bougé de place, il lui fallait quoi pour qu'elle comprenne qu'il fallait qu'elle parte, hein ? Tant pis pour elle, elle allait voir ce que ça faisait d'avoir vraiment peur. Il s'approcha donc d'elle avec un sourire pervers au coin des lèvres. Il prit tout son temps pour parvenir à elle, puis quand il fut à sa hauteur, Narumi ne comprit pas vraiment ce qu'il était en train de faire, et posa ses lèvres sur la demoiselle qui n'avait rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 19:12

    [Oui, oui, vois comme elle part xD]

      « Non, je dirais rien. Néanmoins, je veux que tu t'en ailles... maintenant. »

    La brutalité qui résonnait dans sa voix fit tressaillir la demoiselle. Ah mais, pourquoi était-il si … si … méchant ? Comme une enfant qu’on viendrait de gronder, Aki se tassa un peu plus sur elle-même, enfonça sa tête dans ses épaules en faisant remonter celles-ci, comme si cette position lui procurerait une quelconque sécurité. Elle ignorait qu’elle était plus en danger que quiconque, ici bas. Evidemment, elle ne connaissait pas encore la réelle identité des élèves de la nuit, d’ailleurs, elle ne connaissait pas même leur existence. Pauvre petite fille naïve. Apparemment, elle n’avait pas réagit assez vite. Pourtant, elle allait se lever, oui, oui, elle comptait bien le faire : obéir docilement, comme on le lui avait toujours appris. Mais elle tremblait de froid, de peur, elle ne savait où aller pour quitter la forêt, elle était simplement et complètement paumée et qu’on lui ordonne si sèchement de déguerpir ne l’aidait vraiment pas. Elle était du genre sensible, la petite, comprenez.

    Alors qu’elle rassemblait ses forces pour se lever, enfin, elle fut bien surprise de voir le jeune homme aux airs glacials s’avancer lentement dans sa direction. Perturbée, elle n’osa bouger d’un millimètre. Elle pensait qu’il allait s’énerver, la frapper, puis la forcer à se lever et la traîner jusqu’à l’extérieur. Pourquoi voulait-il qu’elle parte ? Cette forêt n’était pas à lui, de toute manière ! Cela dit, bien que curieuse de connaître ses raisons, elle ne dit absolument rien, ne tenant pas à le froisser. Il n’avait pas l’air de très bonne humeur et ce côté sombre lui faisait un peu peur, il fallait l’avouer.

    Quel ne fut pas son choc lorsqu’elle sentit sur les siennes, les lèvres du jeune homme ? Hein ? Mais attendez, qu’est-ce qu’il se passait, là ? Qu… Il ne connaissait même pas son nom, à quoi est-ce qu’il jouait ? Aki était envahie de questions, les unes après les autres, affluant dans son esprit. Mais, à vrai dire, elle n’eut pas trop le temps d’y penser. EH ! C’était son premier baiseeeer ! T_T Bah, il faudra t’en contenter, jeune fille ! (xD) A croire qu’on ne choisit pas toujours. J’ai cependant mentionné qu’elle avait froid, la chaleur qui l’envahit en quelques secondes combla immédiatement ce sentiment. Et que fait cette grosse maligne, hein ? Sous le choc, elle se recula légèrement, dévisagea le jeune homme et … reposa inconsciemment ses lèvres sur les siennes.

    Oui, elle était très maligne dans son genre. Mais cette sensation lui était inconnue, étrangère et elle semblait grandir en elle. Alors, évidemment, Aki avait eu envie de découvrir c’que c’était que ce machin bizarre qui s’amusait à sauter dans son estomac. Etrange, même un baiser avec un inconnu lui faisait de l’effet ? Wouah, comme quoi ! Et c’est tout aussi stupidement qu’une de ses mains vint se plaquer contre le torse du garçon et s’agripper légèrement à son tee-shirt, tandis que l’autre se posa délicatement sur sa joue. Les yeux clos, Aki ne savait absolument pas ce qui se passait, elle ne réfléchissait plus et son corps refusait de fonctionner correctement. Super ! Elle risquait de se faire manger par le Grand Méchant Loup et elle, qu’est-ce qu’elle trouvait à faire, la meilleure idée du monde ? Lui sauter au coup, métaphoriquement parlant, et l’embrasser ! Evidemment … C’était c’qu’on appelait, mes amis « se jeter dans la gueule du loup » et dans tous les sens du terme, si vous voyez c’que j’veux dire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 20:09

La réaction de la jeune fille ne fut pas celle à laquelle il s'attendait, enfin au début si, quand elle se recula. Mais quand elle reposa ses lèvres sur les siennes, lui agrippa le T-shirt et posa une main sur sa joue, la non du tout. Néanmoins le loup garou continua de l'embrasser, baisé qui était aussi son premier si on ne comptait pas les petits bisous que lui et sa jumelle se faisaient.

Justement sa jumelle, Yui, lui manquait horriblement, et même si cela faisait longtemps qu'ils s'étaient séparés et qu'elle était morte depuis un bon moment, elle continuait de le hanter nuit et jour. Mais ce n'est pas tout, il réalisa soudain que la jeune fille qu'il était en train d'embrasser, ressemblait un peu à sa défunte sœur, et que c'était peut-être la cause de ce qu'il était en train de faire. Pourtant il ne s'arrêtera pas juste pour avoir penser trouver la justification de son acte. Non, bizarrement il avait envie de l'embrasser et rester près d'elle. Même si c'était impossible, et il le savait. Cependant il voulait profiter du moment, moment qui ne se reproduira probablement et surement pas.

Sans réfléchir il posa une de ses mains sur le bas du dos de la demoiselle et l'autre dans sa nuque et la rapprocha de lui, son inconscient agissait, et il avait envie de sentir le corps de la jeune fille contre lui.
Après un moment, toujours à l'embrasser tendrement les yeux clos, il l'a repoussa un peu avec sa tête et réouvrit ses yeux le cœur battant la chamade. Lui qui voulait se tenir éloigné des humains afin de ne pas les mettre en danger, un passait et il l'embrassait. Il ne se comprenait plus, il devrait peut-être voir un psy, mais un lycan voir un psy s'était quelque peu déconseillé...
Après une longue respiration, il regarda l'humaine dans les yeux, ses mains n'ayant toujours pas bougé de l'endroit où elles étaient et ensuite baissa la tête.


- Désolé... Je ne sais pas ce qu'il m'a pris... Je dois être un fou doublé d'un con.

Sauf qu'il ne dit pas qu'il était un fou triplé d'un con et d'un loup garou. Il préférait garder cette dernière information pour lui, pour ne pas effrayer la jeune fille qui devait ignorer tout des créatures mythique qui se trouvaient dans les même lieux qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 20:40

    Vu le côté glacial dont elle avait eu le droit au début, Aki n’était pas sans se douter qu’il voudrait certainement jouer, qu’il la repousserait à peine se serait-elle approchée et, qu’avec une violence qui lui semblait être caractéristique, il lui aurait ordonné une nouvelle fois de dégager et au pas de course ! Du moins, c’est ce qu’elle avait imaginé. Car voyez-vous, son cerveau fonctionnait toujours. Engourdi et au ralentis, mais il fonctionnait bel et bien. Faut croire qu’embrasser un inconnu réveillait potentiellement un côté d’elle-même alors qu’il en endormissait un autre, un important qu’on avait coutume d’appeler « raison ». D’ailleurs, ce n’était vraiment pas dans ses habitudes, de se comporter de la sorte, elle ne savait pas du tout ce qui lui prenait.

    Et d’ailleurs, elle ne s’attendait pas vraiment à ce que le jeune homme réagisse comme ça, elle non plus. Persuadée qu’il allait cesser immédiatement, elle fut plus surprise encore quand il fit glisser sa main jusqu’au bas de son dos, qu’il posa sa deuxième main sur sa nuque et qu’elle fut attirée irrévocablement tout contre lui. Elle avait la soudaine impression que des papillons voletaient dans son ventre, cherchant absolument à se manifester. Mais, étrangement, leur baiser était fait d’une tendresse qui en aurait étonné plus d’un. Après tout, elle ne le connaissait pas, ce jeune homme, elle ne savait rien de lui et peut-être qu’il était effectivement pourvu d’une douceur hors norme, une fois les premières apparences passées. Puis, doucement, il mit vint à leur baiser, ce qui tombait bien puisqu’elle commençait à ne plus avoir énormément de souffle. Leur visage restèrent néanmoins très proches l’un de l’autre et Aki plongea son regard dans le sien, toujours serrée contre lui. Il finit par baisser la tête et s’excuser d’un :

    « Désolé... Je ne sais pas ce qu'il m'a pris... Je dois être un fou doublé d'un con. »

    Cette réaction la fit sourire et lui arracha même un petit rire, tout à fait innocent, ce qui commençait à plutôt bien la caractériser. La main qui était sur sa joue vint se placer instinctivement sous son menton pour lui relever la tête, alors qu’elle courbait la sienne pour pouvoir rassembler leurs yeux, de nouveau. Là, elle lui adressa un doux sourire, ce moment étrangement intime l’ayant changée, elle ne saurait expliquer comment. Et dans un murmure, elle lui répondit :

      « Mais non, tu n’es ni fou, ni con, voyons. Juste très imprévisible ! » sur quoi elle partit dans un nouveau petit rire.

    Comme il ne l’avait pas lâchée, elle profita de leur proximité pour poser doucement sa tête sur son épaule, redoutant le moment où il redeviendrait le type glacial d’il y a quelques instants. Elle en profita donc pour lui poser une simple question, alors que la chaleur émanant du corps du jeune homme l’enveloppait délicatement :

      « Dis-moi, quel est ton nom ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Sam 18 Juil - 23:15

    Narumi l'entendit rire, il aimait bien son petit rire. Mais qu'est-ce qu'il lui arrivait bon sang ? Pourquoi est-ce qu'il n'avait pas envie de quitter cette fille, et pire pourquoi est-ce qu'il l'a embrassé, et pourquoi est-ce qu'il se posait toutes ces questions stupides ? Ce qu'il ne comprenait vraiment pas c'était pourquoi il était si paradoxale, pourquoi il se contredisait sans cesse.

    Lorsqu'elle lui releva le menton, il l'a laissa faire et l'a regarda dans les yeux. Elle avait de beaux yeux dans lesquels il s'y perdit quelques instants, absorbé dans leur contemplations.
    Il lui sourit tendrement lorsqu'elle le contredis et lui dit qu'il était imprévisible. Oui ça il l'était imprévisible, même lui il le pensait, il pensait même qu'il était trop imprévisible à son gout. Il n'aurait jamais imaginé qu'un jour il embrasserait une humaine, et surtout que cette humaine ressemblerait tant à sa sœur. Et quand elle posa sa tête sur son épaule, il mit sa main sur sa tête et lui caressa les cheveux sans vraiment y penser.

    - Miroku Narumi... Et toi ?

    Puis il approcha encore une fois ses lèvres des siennes, il avait besoin de ce contact avec elle même s'il ne comprenait pas pourquoi. D'ailleurs il commençait à en avoir marre de se poser des questions auxquelles il n'aurait jamais de réponses. Alors il se laissa aller.


    [désolée c'est pourrit T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Dim 19 Juil - 0:55

    Alors que la tête de la demoiselle se posa délicatement sur l’épaule du jeune homme, celui-ci en profita pour la lui caresser doucement, contact qui, tel un chaton, lui fit fermer les yeux. Si elle avait pu ronronner elle l’aurait fait sans nul doute. Tiens, il était vraiment différent de tout à l’heure. Il restait plus grand qu’elle, plus imposant. Il restait aussi sombre bien qu’il y ait une petite lueur, entre eux, qui l’illuminait et semblait le rendre moins obscur, moins effrayant. La douceur dont il avait fait preuve, sans doute. Il était devenu une toute autre personne à ses yeux, en quelques instants seulement.

    Aki murmura le nom qu’il venait de lui donner, comme si elle cherchait à lui faire prendre une certaine consonance. Ou alors c’était un appel silencieux, à choix. Chacun le verrait différemment, quoiqu’il en soit. Et à son tour, elle décida de se présenter, comme il le lui avait demandé :

      « Aki … Shizuka. »

    Pour tout vous dire, elle non plus ne comprenait pas. Une personne censée aurait repoussé cet inconnu à la première esquisse de l’avance qu’il avait faite. Peut-être que, sous le choc, elle se serait laissée embrasser mais aurait tôt fait de lui corriger son comportement et de lui faire comprendre que ça ne se faisait pas. Allez chercher à comprendre, Aki lui avait rendu son baiser, c’était peut-être la chose la plus stupide qu’elle ait faite. Mais elle n’avait pas détesté ça. Au contraire ça lui était atrocement agréable et ça l’apaisait à tel point qu’elle se demandait comment elle allait survivre sans dorénavant. Car quelque part au fond d’elle, elle savait qu’il devrait s’en aller.

    La demoiselle le laissa reposer ses lèvres sur les siennes et, dans un élan d’audace qui ne lui correspondait absolument pas, elle osa même faire glisser sa langue entre leurs bouches unies pour aller caresser celle de Miroku. Elle du se détacher une petite minute plus tard, manquant de souffle, une fois encore. Son regard vint se planter dans celui du jeune homme et elle lui demanda, légèrement taquine :

      « Je peux rester, finalement ? »

    Hehe, elle ne s’attendait pas vraiment à une réponse négative, en fait, tout lui permettait de croire qu’elle avait désormais le droit à la réponse positive qu’elle espérait entendre. Et comme pour l’incité gentiment dans cette direction, elle déposa un léger baiser sur son cou.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Dim 19 Juil - 1:26

    Miroku laissa la dénommée Aki glisser sa langue dans sa bouche et jouer avec la sienne. D'ailleurs il fit pareil, et il y prenait du plaisir. Il n'aurait jamais imaginé qu'un jour il embrasserait une humain, lui qui tentait par tout les moyens de leurs échapper, de ne pas les fréquenter. Et là il en embrassait une à pleine bouche comme si c'était naturel. Et à vrai dire il ne voulait pas que cela s'arrête, peut-être qu'il ferait une exception avec elle et qu'il resterait avec elle. C'était sans compter sa véritable nature qu'il n'avait pas envie de dévoiler.

    Cette fois-ci, ce fut elle qui arrêta le baisé qui l'emmenait très loin au dessus des cieux, dans un autre monde, un monde où il n'était pas un monstre. ensuite elle lui demanda si elle pouvait rester. Et toujours dans son autre monde tout gentil tout plein, il lui répondis avec un tendre sourire :


    - Oui.

    Puis il l'a regarda tendrement, comme si ça faisait une éternité qu'il l'attendait. C'était peut-être ça aussi, il l'attendait peut-être depuis très longtemps. Narumi l'a tenait toujours contre lui, comme s'il avait peur qu'elle ne s'en aille, et d'ailleurs il avait vraiment peur qu'elle ne mette les voiles. Il déposa ensuite sa tête sur la sienne et respira l'odeur de se cheveux, ils sentaient bon, très bon même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Dim 19 Juil - 1:46

      « Oui. »

    Ah, la réponse qu’elle attendait. Elle sourit, visiblement, largement, comme une enfant heureuse, sans se soucier du reste du monde. Sans se soucier de la nuit et de l’interdiction qu’ils avaient de sortir. Sans se soucier du danger et des pressions extérieures. Elle avait pleuré et il l’avait apaisée, elle avait eu peur et il l’avait calmée, elle avait eut froid et il l’avait réchauffée. Finalement, il était peut-être le remède à ses maux ? On lui prescrivait des médicaments alors qu’elle n’était pas malade, peut-être que Miroku était le meilleur de tous les médicaments, le plus efficace ? De toute évidence, c’était celui-ci dont elle avait envie, aucun doute là-dessus.

    Alors oui, peut-être qu’elle aussi l’avait attendu. Sans s’en rendre compte, cela dit. Mais elle ignorait encore tellement de chose. Elle connaissait le goût de ses lèvres et la sensation dans le creux de son ventre. Elle écoutait son cœur battre à une vitesse folle, tant leur proximité, leur familiarité lui était bienfaitrice. Mais elle avait peur, finalement, cette petite peur qui venait s’introduire illégalement en elle. Et comme pour la repousser, elle s’agrippa au jeune homme et se blottit un peu plus contre lui, alors qu’il posa sa tête sur la sienne, respirant silencieusement son odeur tandis que, en parfaite symbiose, elle faisait de même pour évacuer la pression.

      « Je ne veux pas que tu partes. »

    Oui, elle avait conscience de parler à un inconnu. Mais elle avait cette bizarre impression qu’il finirait par la laisser et elle ne voulait pas. Non, elle refusait de le voir s’en aller et la laisser seule. Après tout, il avait été celui qui lui avait offert son premier baiser … et les suivants. Il ne pouvait pas disparaître de sa vie, pas comme ça. Elle voulait apprendre à le connaître, rester avec lui, contre lui, là où elle se sentait étrangement en sécurité. Non, ne pars pas, s’il te plaît, ne me laisse pas. Cet appel au secours résonnait dans sa tête sans franchir ses lèvres. Mais elle entoura le corps du jeune homme de ses bras et serra fort, pour lui signifier qu’elle était sérieuse, qu’elle ne voulait pas le voir s’éloigner. Et si elle savait à quel point la force de ses bras était insignifiante pour un être comme lui. Mais non, elle ne savait rien. Juste sa conviction : elle avait croisé sa route, ce n’était pas par hasard. Elle n’aurait jamais dû sortir cette nuit et pourtant, elle avait été inexorablement attirée vers la forêt.

      « Tu crois au Destin ? » étrange question, dans un murmure à peine audible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Dim 19 Juil - 16:56

Miroku ne voulait pas partir, c'était un fait, mais la lune le transformerait dans pas longtemps, ce qui était un autre fait. Donc, il devrait quand même la laisser trois jours seule.

- Je... ne partirai pas... aujourd'hui...

Il ne pouvait pas lui affirmer qu'il resterait toujours avec elle, c'était inconcevable. Et c'était pour cette raison, afin de ne pas lui mentir qu'il lui avait dit "pas aujourd'hui".
Il était tellement bien avec elle, comme lorsqu'il était avec sa sœur, c'était la même sensation de bienêtre qui l'envahissait.

Il se demanda alors comment avait fini sa jumelle, avait elle été heureuse, trouvé un gentil mari, avait eu des enfants, un bon travail, une belle vie remplie de bonheur ? Le fait qu'il n'en saurait jamais rien le frustrait énormément, il avait envie de savoir ce qu'elle était devenue et à présent il s'en voulait de ne pas l'avoir cherchée quand il l'aurait pu. Il espérait seulement qu'elle n'avait pas été tuée durant la guerre.


Le destin ? Voila une question à laquelle il ne saurait répondre. Mais peut-être que le destin existait après tout, il avait été sauvé par un loup, et maintenant il en était un lui même. Sa sœur disparue revenait sous les traits d'Aki. Alors oui, peut-être que le destin existait bel et bien.

- Je pense, je ne suis pas sur...

Toujours dans la même position, il embrassa la tête de sa nouvelle amie et la serra un peu plus contre lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Dim 19 Juil - 17:13

    Il ne partirait pas … aujourd’hui. Cela voulait dire qu’elle avait le droit à un traitement de faveur et qu’il resterait avec elle encore un moment. Ce soir, il ne s’en irait pas comme elle l’avait redouté. Et puis … Et puis, il finirait par partir, ce qui n’arrangeait pas cette petite peur qui lui rongeait l’estomac. Mais il reviendrait, n’est-ce pas ? Lui non plus ne semblait pas vouloir s’en aller … mais peut-être n’était-ce que l’imagination de la demoiselle qui la faisait réagir de la sorte ? Aki tenta de ne plus y penser pour le moment. On verrait bien par la suite, n’est-ce pas ?

    Doucement, elle se laissa glisser au sol, échappant à son étreinte le temps d’un instant. Parce que, bien vite, elle agrippa son tee-shirt et tira doucement dessus, pour lui faire comprendre, lui demander de s’asseoir à ses côtés. Et, pour ne pas le voir refuser, elle prit sa main dans la sienne, entremêla leurs doigts et l’attira à elle. Aki finit par se blottir contre lui, comme un chaton, recherchant la sécurité qu’elle avait perdue et la chaleur qu’elle avait quitté quelques longues secondes. Elle était bien, là.

    Il lui confia ensuite ne pas être sûr de croire au Destin, répondant à la question qu’elle lui avait précédemment posée. Alors à son tour, elle prit la parole :

      « Moi non plus, je pense ne pas y croire. Mais ce soir, j’ai longtemps hésité à sortir et j’ai finis par être poussée par une force étrange jusqu’ici. Et je t’ai rencontré. Alors je me pose sincèrement des questions. »

    Tiens, il avait sur elle, un effet calmant instantané, il faut croire. Car, effectivement, l’euphorie de la demoiselle et son taux d’excitation et d’accumulation verbale s’était totalement apaisé. Ce qui n’était d’ailleurs pas une mauvaise chose. Elle posa sa tête contre son torse et ferma les yeux un moment :

      « Je me sens bizarre, tu sais. Différente. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Lun 20 Juil - 0:11

Miroku crut au début qu'elle s'évanouissait quand elle se laissa glisser par terre, il fut rassuré de voir que ce n'était que pour s'asseoir à terre. Il suivit donc son geste et s'assit à ses côtés et l'a laissa se blottir contre lui.

Il avait du mal là à organiser ses pensées, oui beaucoup de mal. C'était un fait qu'il ne pouvait rester avec, il finirait par la tuer un jour ou elle découvrirait son secret, et puis ils ne pourraient se voir que la nuit, chose qui 'était pas très évidente à expliquer à la jeune fille.

Inconsciemment, lorsqu'elle posa sa tête sur son torse, il se mit à jouer avec une mèche de ses cheveux. Elle se sentait différente ? En réalité, lui avait plus l'impression d'avoir retrouvé sa sœur aimée et perdue, même s'il savait que ce n'était pas elle, il voulait croire qu'elle s'était réincarnée en Aki. Et puis Yui et Aki ça se ressemble, donc encore une coïncidence qui le faisait croire en la réincarnation de sa sœur.
Peut-être qu'elle s'était réincarnée pour leurs permettre d'être enfin ensemble, même si encore une fois cela leur était impossible.

Narumi ne savait que dire, il n'allait pas lui balancer simplement "en fait moi j'ai l'impression d'avoir retrouvé ma jumelle." il aurait pas l'air con et fou là.


- ... La lune est bientôt pleine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Lun 20 Juil - 0:28

    Je suppose sans trop de mal qu’Aki n’aurait même pas mal réagit s’il lui annonçait cash qu’il avait l’impression d’avoir retrouvé sa sœur jumelle. En fait, elle s’y serait attendue, intérieurement. Ne pensez pas que parce qu’elle ne connaissait rien de lui, elle n’en serait pas blessée. Au contraire, ses mots lui feraient de la peine, aucun doute. Mais elle ne lui en voudrait pas. Il ne lui avait rien promis et si elle en venait à de telles conclusions, c’est qu’elle se faisait des films ! Elle ne savait même pas ce qu’elle attendait de lui ou inversement. En fait, elle ne voulait pas poser de question, elle ne voulait pas se torturer l’esprit. Elle était bien, calme, et il ne fallait pas que son état change.

    La lune ? Aki leva la tête et observa l’astre lumineux qui était bientôt aussi rond qu’un ballon. La demoiselle avait toujours beaucoup aimé la pleine lune, elle trouvait cette étape dans le cycle tout à fait magnifique. C’est qu’elle ignorait encore ce que cela voulait dire pour certains êtres. Elle, elle se contentait d’observer la lune, à sa fenêtre, pensive, admiratrice. Comme elle le faisait là, hypnotisée par la lumière lunaire.

      « J’aime regarder la lune lorsqu’elle est pleine. Elle est tellement jolie ! Tu ne trouves pas ? »

    Oh, elle ne se rendait pas compte qu’elle disait peut-être une bêtise. Sa naïveté enfantine avait repris le dessus. Elle ne remarqua que maintenant que Narumi était en train de jouer avec une mèche de ses cheveux et ça la fit sourire. Elle frotta doucement sa joue contre le torse du jeune homme, comme pour récolter un peu la chaleur avant qu’elle ne s’en aille. Puis ses doigts vinrent caresser la peau du jeune homme, en faisant de continuels et légers va-et-vient, sans qu’elle ne le réalise vraiment. Elle semblait ailleurs, dans un autre monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Lun 20 Juil - 1:05

  • Naru observa Aki regarder la lune, elle semblait complètement absorbée par l'astre. Le garçon fit de même, mais n'était pas absorbé par la planète, mais plutôt anxieux. Néanmoins la réponse de la jeune fille ne surpris pas le moins du monde Miroku, il s'attendait à ce qu'elle trouve l'astre lunaire joli, ce qui n'était pas vraiment son cas. Han mais pourquoi est-ce qu'il avait abordé ce foutu sujet qui avait changé sa vie entière ?

    - Bah... C'est un cycle quoi... La terre tourne, le soleil tourne, la lune aussi et ça fait des chocapics...

    Humour débile à souhait, enfin avec lui ça sortait tout seul. Pourtant il ne disait pas vraiment faux, sauf que c'était les loup-garou que ça faisait et non des céréales chocolatées.
    Demain, il ne sera plus un humain. Demain il sera un loup qui tue des gens pour se nourrir, et Miroku avait peur de s'attaquer à sa nouvelle amie. Il sentira encore son odeur sur lui et de fait la cherchera puisque son odeur lui aura mit l'eau à la bouche. Pourquoi hn'y avait-il pas pensé plus tôt, il était vraiment, mais vraiment le plus con des types sur cette fichue terre.


    - ... Demain, dés qu'il fait noir, vas trouver le directeur et reste avec lui quoi qu'il arrive, compris ? Ne sors pas de l'établissement... Promets le moi...


    Si elle faisait ce qu'il lui avait dit, elle serait en sécurité. Il se doutait que le directeur de jour savait que demain soir serait la pleine lune, et si Aki allait le trouver et rester avec comme le lycan lui avait dit, le directeur la protégerait même s'il fallait qu'il le tue. (le directeur tuer Miroku, pas le contraire x))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aki Shizuka
Humain(e)
avatar

Nombre de messages : 59
Âge : 27
Age [IRL] : 17 ans

Date d'inscription : 14/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Lun 20 Juil - 21:52

    [Oh voui, un sujet à trois en prévision avec notre Haru préféré <3 ? ** (Note : Reku, n’fais pas ton possessif, j’le toucherai pas ton Shoi xD)]

    Il n’avait pas l’air aussi fasciné qu’elle par la pleine lune, pourquoi n’en était-elle pas surprise ? Cela dit, sa vanne qui en aurait interloqué plus d’un et qui n’était pourtant pas spécialement drôle la fit partir dans un grand éclat de rire. Oui, elle était comme ça, Aki : un rayon de soleil qui s’illuminait pour un rien. Elle pouvait partir d’un grand rire pour pas grand-chose, comme c’était le cas juste maintenant.

    Elle se calma enfin, regardant le jeune homme tendrement. Cela dit, à peine eut-elle recouvré un air enjoué mais un peu plus sérieux, tout de même, Miroku lui demanda de lui promettre quelque chose de … plutôt choquant. Il lui demandait d’aller voir le directeur, demain dans la nuit. Mais pourquoi ? Comment ? Elle ne comprenait pas vraiment pour ne pas dire pas du tout. Aki, dans une tentative pour comprendre, fronça les sourcils mais ne posa pas de question. Après tout, elle était habituée à ce comportement, elle ne demanderait rien et s’exécuterait. Néanmoins, elle se permit de préciser :

      « Je ne sais pas pourquoi tu me demandes une telle chose mais d’accord, je le ferai. Je te le promets. »

    La demoiselle ne se doutait pas du tout de ce qu’il risquait de se passer demain, ni du danger qu’elle encourait. Encore moins de ce que les autres pourraient subir par sa faute, enfin, indirectement de sa faute. Elle posa son regard dans celui du Lycan, ne cherchant pas à comprendre mais une lueur inquiète qui se fichait parfaitement sur tout son visage, que Narumi ne manquerait certainement pas de remarquer. Elle avait juste besoin d’être rassurée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miroku Narumi

avatar

Nombre de messages : 64
Âge : 118
Race : Lycan
Age [IRL] : 18

Date d'inscription : 15/07/2009

You !
Statut: Célibataire
Relations:
Derniers faits de votre vie:

MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   Mar 21 Juil - 21:05

    [XD sauf que moi je serais plus là xD On va pas faire un sujet sur deux jour, si ? XD]

    Bon au moins elle le ferait, ça c'était déjà un bon point. Il espérait juste ne pas avoir à faire au directeur du jour...
    Il continuait de regarder la jeune fille, il remarqua qu'elle était inquiète et Naru s'empressa de la serrer un peu plus contre son torse pour la rassurer. En même temps il essayait de se rassurer lui-même ce qui n'était évidemment pas vraiment réussi...

    - Ca va aller t'inquiète pas...

    Même si on pourrait croire que c'était à Aki qu'il s'adressait, mais en réalité il s'adressait à lui-même.
    Il regarda alors sa montre, il se faisait vraiment très tard là. Il repoussa un peu la jeune fille et lui embrassa le front.


    - Tu devrais rentrer dormir, il est tard....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Imprudence nocturne [PV Miroku]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Imprudence nocturne [PV Miroku]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la virée nocturne se transforme en cauchemar | Nicolas de Ruzé |
» Escapade nocturne [Galyana]
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Combat nocturne ou dans des lieux plus que sombres.
» Nuage nocturne premier entrainement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Liberty School :: *Extérieur* :: 
Le jardin
 :: La forêt
-
Sauter vers: